Reprogrammation des informations

Lorsque le thérapeute a sélectionné avec son consultant les items, organes, émotions ou système sur lesquels il souhaite concentrer l’action du Strannik Psy, un programme informatique contenant les informations de correction va être élaboré.

1. Approche psychosomatique

On peut choisir de privilégier l’approche psychosomatique et traiter les éléments du système pathologique fonctionnel ou considérer les différents organes impliqués dans le système physiologique le plus affecté

9410555_orig

5628041_orig

2. Approche psycho-émotionnelle

Si l’on choisit d’agir sur l’aspect psycho-émotionnel, il est possible d’intervenir sur le bilan émotionnel en traitant par exemple les informations liées aux :

Problématiques du passé

3718782_orig
Problématique présente
Informations de la dynamique émotionnelle

1612258_origChoisir par exemple de traiter : Insatisfaction, Regret du passé, Désadaptation, Dépendance dont les réactivités sont fort élevées.

Dans une démarche de coaching, on peut encore choisir de stimuler les ressources que le consultant souhaite développer, par exemple : Confiance en soi, Réalisation, Planification, Persévérance…

3. Luminothérapie : thérapie fréquentielle par les couleurs

Principes

Du fait même de son principe, cette correction s’inscrit dans le domaine des thérapies par les couleurs. Mais il s’agit ici d’une chromothérapie très élaborée qui fait entrer le traitement par les couleurs dans le domaine des neurosciences.

Pour le Dr Grakov I. , toute information traitée par le cerveau peut-être définie comme une matrice neurale pouvant être représentée sous la forme d’une grille complexe de couleurs. Pour ce scientifique, les couleurs sont le moyen de transmission privilégié des informations dans le cerveau.

Afin de corriger les défauts de perception des couleurs analysés lors du test, le traitement propose d’apporter au cerveau les informations de correction de la zone traitée sous la forme de couleurs spécifiques.

Utilisation du rythme Delta

Dans le domaine du traitement du stress, celui du biofeedback ou celui des états modifiés de conscience, de nombreuses approches ont privilégié l’utilisation de fréquences de stimulation comparables à celles correspondant aux rythmes des différents états de conscience du cerveau.
Des stimulations sonores comme des stimulations visuelles ont ainsi été utilisées pour favoriser les états de relaxation ou permettre l’exploration d’états modifiés de conscience.
Les fréquences utilisées dans le flashage des couleurs correspondent au rythme Delta du cerveau. Elles sont utilisées pour relaxer le cerveau et le rendre plus disponible à la réception des informations de correction.

4. Re-Programmation

Cette correction correspond à une re-programmation de l’information par :

  • Une re-programmation de type PNL, avec un ancrage visuel. Chaque séance de flashage est une opportunité de se concentrer sur l’organe ou l’émotion traitée. Ce setting et la disponibilité du consultant pendant ces 10 à 15 minutes favorisent déjà la correction du programme erroné.
  • Une re-programmation de type virtuelle. La ou les couleurs choisies, la fréquence de flashage et les différentes variations constituent un message « codé » pour le cerveau. Pour le Dr Grakov I. , ces couleurs constituent le moyen privilégié de correction du ou des programmes erronés dans le cerveau, dans le centre de gestion personnelle du consultant.

Quelque soit l’ordinateur utilisé, les informations de correction restent inchangées car c’est l’ordinateur qui va interpréter les informations transmises par le Strannik PSY et non l’inverse.
Selon la carte graphique et/ou la calibration du moniteur, les couleurs apparaissant sur l’écran peuvent donc être différentes sans affecter pour autant la qualité des informations transmises.

Comment installer le programme de traitement luminothérapique personnel ?
Suivre la procédure d'installation ici

Déroulement des séances de reprogrammation pour le patient

Cette reprogrammation est remise au client. Elle peut être gravée sur un CD, installée sur une clef USB, ou envoyée par mail.
Celui-ci installe sur son ordinateur le programme de traitement puis les fichiers contenus sur le CD, la clef USB ou envoyés par mail sur son ordinateur personnel, ce qui lui permet d’organiser ses séances de couleurs selon sa disponibilité.

Les informations de correction se présentent sous la forme de stimulations lumineuses colorées qui occupent tout l’écran de l’ordinateur. Ces couleurs ont une fréquence, un battement et une pulsation.
Chaque séance dure 10 à 15 minutes et comporte de 1 à 3 couleurs. Ces couleurs ont été sélectionnées parmi 1.600.000 nuances.

Elles sont spécifiques au consultant et elles correspondent au traitement de l’information perturbée. Il est recommandé de faire les séances de flashage dans des conditions de détente satisfaisantes : solitude, assise correcte, en silence ou en musique et de considérer ces séances comme des moments d’attention à soi-même.